RunTriathlon

Forum non officiel du Triathlon et du Duathlon sur l'île de la REUNION
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ironman roth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: ironman roth   Sam 5 Mai - 22:11

Alors stef2, bientot le grand jour pour ton premier ironman. On suivra tes performances.
Il y aura 8 mecs de mon club au depart. Dont un qui ma fait souffrir sur un par equipe.
La preuve en image


Allez courage pour ta preparation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister_zen
Longue Distance
Longue Distance
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 0:40

La t'a l'air d'avoir mal, c'était quoi comme course?
Ca fait bizarre de te voir sans le maillot du TCE...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
popeye
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 35
Localisation : st benoit
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 1:01

c clair je reconnais plus mon ami small de l'école girofle... teeth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 5:23

c'etait un duathlon par equipe avec deux gars qui m'impressionnent. le plus petit sera a roth et il est infatigable a pied, il a à son actif le grand raid et des courses de 100km. L'autre a droite c'est le boss du club,il fera lanzarote dans une quinzaine de jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 22:06

Salut Small et salut à vous tous.

Eh oui, pas moins de 45 jours avant de prendre l'avion. Je suis donc dans ma dernière ligne droite (jusqu'à fin mai). Ensuite c'est affûtage maxi pour être frais et bien dans ma tête.

J'ai de très très bonnes sensations à vélo en ce moment (comme dans le temps quand je faisais du cyclisme sur route). A pied ça va aussi. Par contre en natation, je nage peu car d'une part commence à faire frais et puis j'y trouve pas trop de plaisir. mais j'entretiens quand même.

Dès que je reviendrai, je vous ferai un petit topo.

Le matos est au complet. Manque plus que mon numéro de dossard.

Pressé de partir moi. yes1

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 22:21

C'est cool. Fais attention au dernier mois, c'est je pense le plus dur a gerer car on a en general les fourmis dans les jambes. Il faudra pas etre trop frais longtemps avant et etre trop cramé juste avant. Mais bon je pense que tu va gerer comme un chef.
Il me reste plus qu'a te souhaiter bon courage pour la dernière ligne droite avant le reve. yes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 22:27

Je penserai à vous tous lors du départ et lors des moments forts. Merci pour votre soutien.

Ah oui, je n'avais plus donner d'avis concernant les plateaux O'SYMETRIC.
Eh bien, j'en suis plus que satisfait. Le seul hic, c'est le passage du petit au grand plateau où faut jouer précis pour pas que ça chape du côté de la manivelle. Mais mon mécano péi va me mettre un petit rivet pour que ça n'arrive plus.

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
stef
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 35
Localisation : le port
Date d'inscription : 05/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Dim 6 Mai - 23:45

té stef tu m as l' air supra motivé pour ce roth yes1

fé péter fart(ça faisait longtemps) et si la pression est trop forte viens faire un ti tour au du de st denis, une petite course la cour avant l' évènement...

tu as du beau matos là, zipp, osymétric et tu roules sur quoi encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Lun 7 Mai - 0:20

Je roule sur un "BH" carbone.

Le duathlon de St-Denis : dommage, je ne l'ai pas encore fait, mais j'en ai tellement marre de faire cette route tous les jours que je ne crois pas que je la ferai le dimanche.

Si la pression ets trop forte, j'irai m'entraîner à la guitare : j'ai pris 4 cours et y a encore du boulot dis donc!!!!! Mais je ne désespère pas un jour de pouvoir jouer un petit séga. quoi

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
stef
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 35
Localisation : le port
Date d'inscription : 05/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Lun 7 Mai - 1:55

séga triathlon ça serait pas mal, non? genre: "ah bann gars là na courage toute gro parcours bann na i donne à zot pou fé" fou zic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Lun 7 Mai - 13:41

stef a écrit:
séga triathlon ça serait pas mal, non? genre: "ah bann gars là na courage toute gro parcours bann na i donne à zot pou fé" fou zic

stef en tant qu'auteur - compositeur et stef2 interprete. Pas mal fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Lun 7 Mai - 17:24

Ouais. En plus si on en vend pas mal, on pourrait se payer le prochain voyage pour un half ou un ironman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 0:57

stef2 a écrit:
Ouais. En plus si on en vend pas mal, on pourrait se payer le prochain voyage pour un half ou un ironman

Je suis pas sur que cela convienne a stef, il aime pas les longues distances. no
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 35
Localisation : le port
Date d'inscription : 05/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 4:52

pas grave je laisse à stef la joie d encaisser tous nos bénéfs, le manque à gagner sera compensé en paires de zipp ayant foulé le sol allemand. je me contente de peu wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 18:53

No problemo.

Dans le dernier tri mag y a tout un descriptif du déroulement de l'épreuve.

Peut être qu'un jour tu passeras sur le long en combinant vacances et passion : je pense que c'est dans ce sens là qu'il faille faire le passage et non pas seulement dans le fait du faire du long pour le long.

Moi aussi j'ai pris du temps avant de faire le saut. Maintenant je te donnerai mes impressions à mon retour : peut être j'aimerai, peut j'aimerai pas. Affaire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
stef
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 35
Localisation : le port
Date d'inscription : 05/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 20:42

ça veut dire que tu passes direct de CD à iron?
j' ai déja fait 2 colosses et c était déja long alors un iron!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
small
UltraMan
UltraMan
avatar

Nombre de messages : 849
Age : 35
Localisation : Le plessis Robinson
Date d'inscription : 12/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 22:27

c'est donc cela le grand saut wink fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 8 Mai - 23:56

On peut dire effectivement que je passe de CD à Iron. En fait j'ai fait le long de St-Leu pour confirmer mon souhait de passer sur plus long.

Ce qui est surtout intéressant c'est de passer une longue journée et de partager des émotions que tu ne trouveras pas sur des CD. En plus l'ambiance m'a l'air d'être terriblement festive, ce qui n'a rien à voir avec nos courses locales. Il y a aussi toute l'ambiance d'avant course sur 2-3 jours qui te transporte, des inconnus qui vont tout comme toi passer une grosse journée. Et puis il y a aussi le voyage, la découverte d'un pays, les vacances. Il faut englober tout ça dans la motivation de passer sur l'iron. Je ne pense pas qu'il faille y aller les premières fois avec le côté compétitif que l'on a sur les CD locaux car c'est le risque de passer à côté, de vivre plutôt la galère en voulant tout faire péter (même si tu es préparé au mieux). Cet aspect là est à mon sens plus à envisager sur le 3ème ou 4ème iron.

Moi je veux tout vivre : la journée sportive, les images des spectateurs, leurs encouragements, le côté organisation, la pasta party, les pleurs de souffrance ou de joie des participants, ....

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
La flêche
Moyenne distance
Moyenne distance
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: ironman roth   Mer 9 Mai - 4:27

trés bonne esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Jeu 17 Mai - 12:50

Ca y est les numéros de dossards sont tombés

Régis Louis (ancien TCS, désormais en métropole) : N°1439

Suzanne Berretz (allemande qui est venue en mars nous voir à la Réunion) : N°113

Moi : N°795

J-33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
Iron
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2282
Age : 35
Localisation : Bras Panon
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Lun 25 Juin - 11:16

Il a finit yes mais il a eu mal à pieds :

Quelle Challenge Roth

STEPHANE URIAC

Startnummer: 795
Nationalität: FRA
Verein:
Altersklasse: M35
Gesamtplatz: 1536
Platz (AK): 401

SWIM: 01:15:14
1. Wechsel: 00:11:22
BIKE: 05:47:45
2. Wechsel: 00:07:45
RUN: 04:56:42
TOTAL: 12:18:50

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
stef
"Big Four" of Runtriathlon

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 35
Localisation : le port
Date d'inscription : 05/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Mar 26 Juin - 0:43

bravo stef yes1 la course à pieds a dû etre infernale bav
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/runtriathlon/
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Jeu 28 Juin - 17:13

Merci à ceux qui m'ont encouragé et suivi. Je viens tout juste d'arriver. Je vous fait un topo de ma course et vous comprendrai le pourquoi de ce temps final et à pied

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
Igordozgor
UltraMan
UltraMan


Nombre de messages : 460
Age : 47
Localisation : ici et ailleurs
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: ironman roth   Jeu 28 Juin - 20:18

photo Raconte nous cette aventure ... Si tu as des photos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stef2
Ironman
Ironman
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 09/12/2004

MessageSujet: Re: ironman roth   Jeu 28 Juin - 21:08

Salut pour les photos, je suis tellement bleu, que j'arrive pas à les mettre en ligne. Si quelqu'un peut me donner la recette détaillée point par point du type "comment insérer une photo pour les nuls!!!"

voilà le récit

le triathlon de Roth format Ironman, c’est terminé. Mais pas dans ma tête.

Cette aventure avait débuté au mois de janvier 2007. Cela fût une grande préparation. Une trop grande préparation à mon avis (5 mois et demi). Beaucoup m’avait dit que les 10-12h d’entraînement hebdomadaire auxquels je m’astreignais étaient limite. Pour une performance oui. Mais pas pour terminer.

Il est vrai qu’au départ, j’avais peur. Les images, les récits des uns et des autres, …. Tout devenait d’un coup une montagne qu’il serait difficile de gravir. Mais au final, après avoir terminé cette « longue journée », je me dis que je m’étais inquiété pour rien. Il faut également relativiser mon opinion car Roth est réputé pour être une épreuve dont le parcours ne présente pas de difficultés particulières, si ce n’est les différentes portions de côtes à gravir. C’est d’ailleurs pour ça que les temps vélo sont les meilleurs à Roth. Il faudra certainement attendre encore 2 ou 3 Ironman pour pouvoir affiner mon avis.

Bref, revenons à mon aventure : Ma préparation c’est bien déroulée et la planification que j’avais mise en place m’a permis d’arriver au départ, en forme, sans fatigue. Néanmoins, j’avais dû stopper tout entraînement durant 4 semaines avant mon départ car une douleur au talon m’avait fait craindre le pire. Résultat, la dernière semaine passé à la Réunion m’avait conduit à consulter 5 kiné, un acupuncteur, et la prise d’anti inflammatoires. Rien n’y avait fait. En fait la douleur n’était pas d’origine tendineuse, ni ligamentaire. Un simple œdème causé par la répétition de chocs entre le cuir dur de ma chaussure légèrement serrée et ma peau. Bref, jusqu’à la veille du départ, j’avais encore mal. J’avais donc pris le soin d’amener des bandes pour tamponner l’effet de contact au niveau du talon pour la course, et les avais mise dans le sac de transition natation-cyclisme (d’où d’ailleurs mes 14’ de transition).

Mercredi 20 juin 2007 ; décollage de Gillot, direction Paris (Charles de Gaulle). Jusque là tout va bien. Transit de 3h. On sent le décalage horaire. Puis vol direction Nuremberg. Arrivés sur place on récupère vélo et voiture de location. Tellement pressé qu’on oublie de faire l’état des lieux. Bref, on y va, avec notre plan, notre anglais à 2 francs et pas un mot d’allemand. La femme d’Europcar, bien aimable nous a dit de suivre la direction de Berlin. Bon, cool. Roth est à 30kms. Donc en roulant cool, dans 20’ on y est. Mince !!! 9a fait 1h qu’on est sur l’autoroute et je ne vois pas de sortie sur Roth. On s’arrête voir des routiers. Ben, ils nous expliquent que c’est dans l’autre sens. Allez, on repart pour 1h de route pour retrouver le bon embranchement car c’était pas Berlin qu’il fallait suivre mais une autre direction. Merci à la dame !!!

Enfin, après 1h30 de route, j’arrive dans un patelin pas loin de Roth mais comment faire pour trouver la satané direction. Allez, j’entre dans un bar et je trouve 5 allemands abreuvés au comptoir avec des grosses grosses chopines de bières. Cool, avec mon petit anglais à la française, ils me comprennent et l’un d’eux, décide de m’y amener. Je le suis en voiture

Ca y est, j’suis devant l’arrivée de la course à pied et au niveau de l’enregistrement. Là je croise G HEMMERLIN, et des français et surtout pas mal de triathlètes aux jambes pétantes, des gros mollets mais secs. J’sais pas ce qu’ils mangent eux. Je récupère le sac, bracelet et direction l’hôtel.

Bon les jours passent à visiter, à se perdre (eh oui, l’endroit où on nage est à 13kms du lieu d’arrivée et le parc de transition vélo-course à pied à 2kms de l’arche d’arrivée. Donc 3 lieux à repérer. Pas grave !!!

Vendredi soir, c’est la pasta party. Chouette, ça doit être monstrueux à vivre. Oauis, sauf que dans la journée, j’ai paumé mon camescope dans Roth en me changeant. Ah oui, je vous ai pas dit mais depuis qu’on est arrivé, il pleut et parfois du soleil, mais surtout, il fait entre 12 et 18° degré. Ben mince, c’est mol pour dimanche. Bref, du coup, j’suis assez énervé, en plus que je stresse du départ. Du coup j’ai la chiasse avant d’aller à la pasta et durant toute la pasta. En résumé, on y est resté que 15’ à la pasta. Je croise les doigts (ou bien vaudrait mieux dire, je serre les fesses pour le lendemain). Heureusement, Patrick m’avait conseillé d’amener des cachets d’immodium. Donc coca + immodium pour couper à tout ça.

Dimanche matin : réveil à 3h. Claudia dors dans la chambre. Je me douche et mange mes 2 bols de Spordej dans la salle de bain. 2 métro avec qui j’avais sympathisé m’attendent à 4h sur le parking pour y aller. Heureusement qu’on a déposé le vélo le samedi après-midi sur l’aire de transition ; ça fait un truc en moins à s’occuper. A 4h, je sors. Totoche, c’est quoi cette température. Je suis en savate 2 doigts, avec ma trifonction kiwami et un pull sur le dos. Ben ouais, on m’avait dit que c’était l’été, alors j’ai juste amené mes chaussures de course pour le marathon et mes tongs pour pas marcher pieds nus avant le départ natation. En gros, il fait 10° dehors. On se les gèle (la veille il avait plu). Ben quand faut y aller, faut y aller.

On arrive à l’aire de départ. Plein de monde. Une queue pas possible pour les toilettes, une queue pas possible pour gonfler les pneus. Tiens, à côté de moi j’ai Chris Mc CORMACK et B GRANGER. Je les laisse tranquille car ils sont déjà dans leur course.

Le soleil se lève, la musique douce est à fond, les montgolfières s’érigent devant moi, et je découvre le plan d’eau. Au loin je vois le pont où l’on va faire demi-tour. Qu’il est loin. Les pro partent à 6h25. Moi je pars en 2ème ligne à 6h55. Ah oui je vous avais pas dit que les départs se font en fonction du temps annoncés pour l’ironman. J’avais donné 7h30 (en croyant qu’on m’avait demandé mon heure d’arrivée sur Roth. C’est encore à cause de mon anglais à 2 francs). Bref, les allemands, ils pouvaient pas non plus voir qu’avec ce temps je battais le record de MACCA et de VAN LIERDE et même du monde sur Ironman. Pas grave.

6h20, l’élite entre à l’eau. « BOOOOooooom » !!!! Le canon retentit sur le bateau et les triathlètes partent sous des jets d’eau sortis de lances placées sur des canots. Super joli d’autant plus avec le soleil qui se lève. Bon faut que j’aille m’échauffé. Je trottinne, puis les bonnets bleus (ceux de ma vague) sont appelés. Je les suit. J’entre dans l’eau. Finalement pas si fraîche que ça. Merci à Jeannot en passant pour sa combinaison.
Je patauge et vient me placer le long de la berge. Roberto m’avait dit que c’était mieux comme ça j’avais un guide et pas de mecs qui me doublent par la droite. « ReBOOOOOooooom » !!!! Le canon donne le signal de départ. Je nage, sans me tracasser. De toute façon je me souci de quoi. Je me suis pas entraîné sérieusement en natation : 1 fois en lagon, 1 fois en piscine et ça 1 ou au mieux 2 fois tous les 10-15 jours. J’allonge, je pousse, je glisse. Cool. Ma respiration est semblable à celle que j’ai quand j’effectue des footing d’échauffement ou de récup. De toute façon Roberto m’avait dit : « t’affoles pas, reste technique ». Sortie de l’eau, je regarde ma montre. Totoche : 1h15. Ca va pour un boug que la rien fé de spécifique en natation.

Direction l’aire de transition sous la tente en récupérant au passage mon sac. J’arrive, mets mes affaires de cyclisme. Tout tombe à terre : la bouffe. La dame m’aide. Je dois aussi faire mon bandage sur le talon. Donc je m’assois. Heureusement que je les avais coupé la veille ces bandes. C’est fait, je sors récupérer mon vélo. Apparemment j’aurai mis 14’ à la transition. Pas grave. Je m’affole pas. Le but c’est de passer une journée « sympatoche ». Je sors du parc à vélo, petit plateau car, je veux prendre le temps de prendre mon gel. Té les gars i fusent de partout, en grosse palque malgré la petite bosse qui mène vers le pont. Pas là avec ça. Je fais mon affaire. Puis arrive le faux plat descendant et là j’embraye en grosse plaque. Bon je roule mais j’en laisse sous la pédale constamment car malgré tout y a 180kms et moi, à part le tour de l’île entre copains y a de ça 4 ans, j’ai pas fait une sortie de 180kms en rythme. Je roule tellement pas fort que mes pulsations oscillent entre 128 et 139 puls, exceptés dans les fameuses côtes de GRENDONG et SOLARSBERG où je suis à 168puls. Mais là t’es obligé car c’est noir de monde, des encouragements, des triathlètes dans tes fesses et surtout à peine 20cm de chaque côté du vélo pour rouler. Ca braille dans tous les sens. On est réellement sur le Tour de France. « Venga, venga, venga » qu’ils me disent ou bien « go, go, go ».
Les 165kms se passent cool malgré 2 saut de chaîne où je suis obligé de m’arrêter et de me salir les doigts et les pauses « pipi ». Les derniers 25kms, j’ai engrengé comme sur un CD et j’ai roulé, roulé, roulé (47-49Km/h). J’arrive au parc à vélo : 5h45 à mon chrono vélo (qui se déclenche automatiquement) contre 5h47 pour le chrono de l’organisateur. Bref, je vais sous la tente. Je me change. Mais là, les barres sucrées et les boissons m’ont un peu égrené l’estomac. Faut que j’aille aux toilettes pour la pause, « c.c. ». Y a tellement de foule dehors, du bruit, …, que j’y arrive pas. Bon, je décide repartir et on verra par la suite. Du coup 7’ de perdus dans la transition. Claudia m’appelle. Je tire une photo. Ca sera toujours un souvenir puisque j’ai paumé mon camescope la veille. Et là je pars. Ben dis donc j’ai de bonnes jambes. On dirait que j’ai pas pédalé. Attention !!! Guy H a dit que si on est euphorique, faut revenir sur terre. Donc tout de suite, un gel et une boisson (coca+eau). Les 25kms se déroulent bien puis les douleurs musculaires se font sentir. J’en profite pour m’arrêter à tous les ravitos (situés tous les 2km500). C’est une bonne astuce de IronPat. 9a me permet de me dégourdir les jambes. Je suis bien jusqu’à. Oh là là. Au 33ème kilo, une douleur de chez douleur sur mon ligament externe de la jambe droite. Impossible de plier la jambe et chaque amorti est une torture. Décidément. Moi qui croyait que ce serait le talon qui aurait lâché. Ben non, c’est mon ligament qui surchauffe. Je me mets à marche à vitesse grand « V » pour pas perdre trop de temps. A chaque ravito, je mets de l’eau froide pour faire baisser la douleur. Ca sera comme ça jusqu’au 35-36ème kilo. En suite, j’alterne 5m de course et 500m de marche. Ben oui, on fait ce qu’on peut quand on a mal. Je m’énerve contre cette jambe. Je jure, j’implore le bon dieu de me libérer de cette douleur. Au 40ème kilo j’entends la zic de l’arrivée. Je me dis : « allez, serre les dents, on réparera la casse après ». Je me mets à trottiner en boitant puis au 41è, je sprint comme un fou, je double et redouble pas mal de monde qui m’avait passé y a quelque temps. Faut que je passe cette arche lumineuse. Durant les 1200 derniers mètres, je vous jure que j’ai couru comme sur un format CD. Je faisais plus attention à rien si ce n’est qu’à cette arche. Et là, c’est un peu dommage, j’en oublie le public, avec qui j’aurai tant voulu partager ma joie de Finisher en leur tapant dans les mains. C’est pas grave ce sera pour une autre fois. Je fonce et passe l’arche : 12h18. Je suis un FINISHER non de dieu !!!!

Guy HEMMERLIN me remet ma médaille et me félicite. Et là, c’est le retour du coup de bâton. D’un coup, mes oreilles bourdonnent, faut que je m’asseois. J’ai envie de vomir. Du coup, après avoir divagué 20’, je vais voir le toubib et je me fais perfusé. Ohhh que ça m’a fait du bien. 30’ après, je mangeais des sandwichs avec des grosses grosses saucisses et des gros gros steak.

Le lendemain par contre, difficile de marcher (comme bon nombre d’entre nous). Le genou avait enflé et j’éprouvai des difficultés à le plier. On se rend sur le stand du parc d’arrivée de Roth pour le petit déjeuner français offert par Tri magazine (super. J’ai fait la connaissance de Roland et de Rodolphe (je crois que c’est son prénom). 2 gars très sympathique qui viendront peut être relaté l’événement de St Leu s’il a lieu).

Les jours qui suivent, ce n’est pas moins de 6 repas par jour que j’ai ingurgité. Une faim de folie. Y a quand même quelque chose de bon dans ce sport : ça donne faim.

Une petite analyse de la course :
Parcours pas difficile en cyclisme, ni en course à pied. Les temps sont largement améliorables en jouant sur l’allure de course et les transitions. Pour ma part en vélo, j’ai roulé en deçà de ce que je faisais à l’entraînement et j’aurai dû appuyer un peu plus, mais bon c’est une première, donc difficile de préjuger de ses forces sur une telle distance.
Bien sûr, en natation il faudrait s’entraîner plus sérieusement mais franchement ça me gaverait !!!
Pour la course à pied ; je pense qu’il faudrait que je fasse plus d’allure au rythme de course et sur de plus grand volume.
Sur la planification : trop longue. A mi mai j’étais déjà prêt.

En tout cas, expérience à vivre pour tous ceux qui n’ont pas encore franchi le pas. Le prochain sera pour 2009 à NICE.

Merci : à Patrick (pour ses conseils et adages), Catherine, Roberto (qui m’a convaincu d’y aller), Camille (la femme de Roberto), Jean (pour son temps consacré à m’épauler dans mes sorties et conseils), Damien, Manu Bornot, Stef Marcy, Yohan Boittout, Nicole, Karim (mon banquier), Yves, Olivier, David Fontaine, Miguel, Ludo, Benoit, Philippe Gisbert, Toni, Anthony Richecoeur, Sonia (pour ses encouragement et ses massages), les triathlètes que j’ai rencontré sur place et avec qui j’ai partagé ce moment, ma famille et Claudia ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runsudtri.monsite.wanadoo.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ironman roth   

Revenir en haut Aller en bas
 
ironman roth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo de l'IronMan de ROTH 2005
» LIVE QUELLE CHALLENGE ROTH 2010
» 18 juillet 2010 ROTH
» Roth 2012
» Inscritions groupées Roth 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RunTriathlon :: Divers :: Les compétitions-
Sauter vers: